Navigation – Plan du site
Actualité

À la mémoire de Patrick Hamelin 1943-2010

Jean-Michel Faure

Texte intégral

1C’est avec une  grande tristesse que nous avons appris la mort de Patrick Hamelin directeur de recherche à l’INRETS

2De milieu modeste, il s’inscrit à la Sorbonne alors que l’accès à l’Université demeure socialement très sélectif. En 1966, il obtient une licence de sociologie,  puis il participe aux séminaires de Pierre Bourdieu à l’Ecole pratique et réussit le DEASS. Durant toutes ces années, nous avons suivi des enseignements communs et acquis une même conception de la sociologie. A la Sorbonne, le cours magistral de sociologie de Georges Gurvitch se réduisait à des commentaires sacralisants sur les mérites respectifs des œuvres fondatrices. A contre pente, lors de leurs séances de travaux pratiques Jean-Claude Passeron et Roger Establet, chercheurs au Centre de sociologie européenne, s’attachaient à transmettre le métier de sociologue. Ils soulignaient les liens impératifs entre lectures des auteurs et enquêtes empiriques, entre théorie et recherche, relevant le caractère spéculatif des débats abstraits des purs théoriciens.

3La rencontre de la singularité d’une sociologie exigeante en matière de constats et de preuves et d’un solide sens pratique a généré la vocation de chercheur de Patrick Hamelin. Celle-ci se fondait sur la conviction que les enquêtes de terrain étaient primordiales pour produire des connaissances rigoureuses et invalider les idées reçues. Il ne croyait pas pour autant que les vérités sociologiques intrinsèques puissent par elles-mêmes résoudre les problèmes de la pratique.

4Il est chargé de recherches à l’ONSER à partir de 1974 avant de devenir directeur de recherches en 1985 lorsque cet organisme devient l’INRETS. Ses travaux consacrés aux conducteurs du transport routier analysent les espaces économiques et sociaux où s’inscrivent leurs carrières. L’éclairage des rapports entre la production et les conditions de travail permet de comprendre les  contraintes structurelles qui pèsent sur les routiers, les problèmes de santé  qu’ils rencontrent et l’exposition aux risques qui traduit la nature sociale de «  l’insécurité routière ». Les enquêtes quantitatives suffisent à réfuter les représentations du sens commun et clarifient de manière heuristique les réalités constitutives du temps de travail des professionnels de la route. Patrick Hamelin a toujours refusé de réduire les comportements aux simples résultats statistiques, l’observation  directe et quotidienne des composantes du travail permet de comprendre les significations que celui-ci recouvre pour les routiers eux- mêmes. La démarche possède  une valeur exemplaire comme l’attestent les recherches accomplies avec Anne-Catherine Rodrigues sur la féminisation dans les métiers de la conduite. L’observation objectivée  de deux cycles de travail d’une semaine, l’un réalisé par un homme, l’autre par une femme montre que les actes quotidiens qui répondent aux contraintes de la production obéissent à des représentations sexuées du monde social. En soulignant comment ces manières de faire et ces points de vue sont liés à des schèmes de pensée fondés sur les oppositions homme/femme, le chercheur dévoile la violence symbolique, qui oriente, à leur corps défendant, la pratique des agents qu’il observe. Nommé directeur de recherche émérite par ses pairs, Patrick Hamelin demeurait attaché à son métier, intimement persuadé que la sociologie pouvait assurer une fonction libératoire, « en se donnant pour tâche de restituer aux agents le sens de leur actes».

5La disparition de Patrick Hamelin est une perte pour notre discipline, sa rigueur scientifique, sa conception de la sociologie  comme un combat pour la vérité honore la communauté des chercheurs.

6Personnellement, je dois faire le deuil de son indéfectible amitié. Je regrette déjà douloureusement nos échanges fructueux et notre connivence fraternelle pour défendre une sociologie engagée.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Jean-Michel Faure, « À la mémoire de Patrick Hamelin 1943-2010 », Socio-logos [En ligne], 5 | 2010, mis en ligne le 29 novembre 2010, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://socio-logos.revues.org/2519

Haut de page

Auteur

Jean-Michel Faure

Docteur ès Lettres et Sciences Humaines, Professeur émérite Université de Nantes

Haut de page
  • Logo Association française de sociologie
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journal
  • Revues.org