Navigation – Plan du site
Actualité du RT 3 : normes, déviances et réactions sociales

Éléments pour la sociologie de la déviance : travaux du réseau de l’AFS

Présentation
Laurent Mucchielli

Le RTF 3 « Normes, déviances et réactions sociales » est l’un des premiers à s’être constitué au sein de l’Association Française de Sociologie, dès le congrès fondateur de Cachan. Et le CESDIP (Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales) est fut la cheville ouvrière initiale. C’est d’abord Philippe Robert qui pilota le réseau, avec un bureau constitué par une douzaine de collègues rattachés à différents centres de recherches 1. Au Congrès de Villetaneuse, en 2004, le réseau organisa six sessions largement ouvertes aux jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants, conformément à la philosophie générale de l’association. Ensuite, Philippe Robert et Francis Bailleau, tous deux membres du comité éditorial de Déviance et société (la principale revue scientifique internationale francophone dans le domaine), organisèrent la publication d’un numéro spécial de cette revue contenant les articles qui franchirent avec succès les étapes de la publication dans une revue à comité 2.

Lors du congrès de Villetaneuse, le relais de l’animation du réseau me fut transmis, également pour deux ans, jusqu’au congrès suivant. A mi-parcours, la principale action du réseau fut la tenue d’un colloque à l’Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines, les 20-21 juin 2005, intitulé « Travailler sur la déviance. Problèmes méthodologiques et déontologiques des recherches en sciences sociales ». Une partie des actes ont été publiés dans le premier numéro de Socio-Logos 3.

En septembre 2006, au 2ème grand congrès de l’association, à Bordeaux, j’avais proposé aux participants (cette fois-ci exclusivement des jeunes chercheurs, doctorants et post-doctorants) de jouer à nouveau le jeu d’une publication collective, et de privilégier cette fois-ci la revue de l’association. C’est chose faite avec la sélection d’une dizaine d’articles que nous publions aujourd’hui, qui illustrent bien la variété des thèmes actuels de recherches dans notre domaine.

Lors du congrès de Bordeaux, j’ai donc à mon tour transmis le relais, dans un soucis de renouvellement à la fois institutionnel (le réseau avait été piloté par deux chercheurs au CNRS, du même laboratoire) et géographique (limiter le traditionnel centralisme parisien…). C’est désormais François Sicot (sicot@univ-tlse2.fr), maître de conférences à l’Université de Toulouse-le-Mirail qui pilote pour deux ans le réseau, assisté par un bureau réduit mais actif composé principalement de deux autres sociologues aux profils très divers 4, et avec le soucis non seulement de continuer à développer notre réseau, mais aussi d’organiser des partenariats avec d’autres au sein de l’association. L’aventure continue !

Notes

1 Jean-Michel Bessette, Manuel Boucher, Dominique Duprez, Hugues Lagrange, Didier Lapeyronnie, René Lévy, Laurent Mucchielli, Philip Milburn, Jean-Marie-Renouard, François Sicot et Anne Wyvekens.
2 Ph. Robert, F. Bailleau, éds., « Normes, déviances, réactions sociales sous le regard de jeunes sociologues français », Déviance et société, 2005, 29 (2), p. 99-179.
4 Manuel Boucher, sociologue, enseignant-chercheur à l’IRTS de Rouen-Canteleu, vient de créer l’Association des Chercheurs des Organismes de la Formation et de l’Intervention Sociales (acofis@gmail.com) ; Lionel Pourtau, sociologue, est post-doctorant à l’Université Paris 5 (CEAQ).
Haut de page
  • Logo Association française de sociologie
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journal
  • Revues.org